Recettes simplissimes avec de la truffe


Recettes simplissimes avec de la truffe

Je vous l'avais promis il y a quelques temps déjà, depuis mon escapade dans la Drôme. En plus, c'est la pleine saison alors peut-être pouvez-vous vous offrir cet extra, une fois dans votre vie ? Alors voici mes conseils pour utiliser le précieux diamant noir afin qu'il exhale toutes ses saveurs... 

En réalité rien de plus simple !! La truffe est un produit de choix, suffisamment cher pour ne pas le gâcher. Mais tout d'abord, comment le conserver? Je parle ici des truffes fraîches.

Le mieux est de la placer dans un bocal au beau milieu de riz rond, le riz à risotto, bien fermé et conservé dans votre réfrigérateur. Au préalable vous aurez pris soin de frotter la truffe avec une petite brosse douce, à sec, afin de la débarrasser de la terre. Et oui, la truffe pousse sous terre, c'est un champignon. Une fois votre bocal au frais, vous pouvez ainsi la conserver deux semaine sans problème si toutefois vous ne l'avez pas mangée avant... Vous serez surpris, à chaque fois que vous ouvrirez la porte du réfrigérateur de sentir son parfum s'échapper !! Quant au riz, ne le jeter surtout pas ! Il aura pris le parfum de la truffe et n'en sera que meilleur pour un risotto ou ce dessert de grand-mère, le riz au lait, mais ici truffé. En effet la truffe peut se savourer tout au long d'un repas, de l'apéro au dessert !

Alors, justement, commençons par l'apéro. De manière très basique mais au combien irrésistible, je vous propose cette astuce parce qu'on ne peut pas vraiment parler de recette... Couper la truffe en très fines tranches. Je vous rappelle qu'on ne pèle pas une truffe, on mange tout ! Le mieux est avec une mandoline spécial truffe, sur laquelle l'épaisseur de coupe est réglable et permet de réaliser des tranches d'une extrême finesse, mais je vous rassure avant d'en avoir une, j'utilisais un couteau à éplucher et c'était pas mal non plus. Poser les tranches de truffe sur une rondelle de pain grillé, dégustez ! Et oui c'est tout, il ne faut pas chercher compliqué avec la truffe.

Mais poursuivons notre repas et passons vraiment à table. Que diriez-vous d'une petite omelette truffée ? Là encore, ce n'est pas bien compliqué. Procédez comme vous avez l'habitude de faire mais ici encore deux astuces. La première consiste à frotter votre poêle avec une gousse d'ail avant d'y verser votre préparation. La seconde est de faire votre omelette avec du parmesan, plutôt que de l'emmental râpé classique. Vous verrez que le parmesan agit comme un révélateur de la truffe. Enfin, incorporez à votre préparation, de la truffe râpée avant de passer à l'étape de la cuisson. Accompagnée simplement d'une salade verte, vous verrez que c'est un régal !

Pour le plat, on peut faire simplement une écrasée de pommes de terre truffée, que vous pourrez accompagnez d'une viande comme un magret, ou un confit de canard. Voici mes astuces, que je tiens de ma maman, pour avoir une purée ou une écrasée de pomme de terre, savoureuse à souhait. Il va de soi qu'utiliser de bonnes pommes de terre, c'est la base. Préférez les étals de marchés producteurs aux pommes de terre en filet des supermarchés. Quoi qu'il en soit, moi j'utilise une cocotte minute (comme on disait avant). Mettez y un fond d'eau de sorte que le fond du panier baigne à peine dedans. Salez l'eau et plongez-y deux branches de persil préalablement lavé et une gousse d'ail épluchée. Placez le panier avec les pommes de terre. Fermer la cocotte et faite chauffer sur feu moyen jusqu'à ce que la soupape chochotte. Lorsque le bouchon commence à siffler et à tourner, baissez un peu le feu et laisser cuire 10 min. Un fois la vapeur échappée, vous pouvez ouvrir votre cocotte et récupérer vos pommes de terre pour les placer dans un saladier par exemple. Ecrasez les pdt avec un écrase purée (se présente comme un manche avec une grille au bout à gros trous) ou à la fourchette, ce qui est un peu plus sportif... Incorporez un peu d'eau de cuisson jusqu'à la consistance voulue puis la truffe râpée ou en tranches fines. Mélangez délicatement et régalez-vous ! Ca semble tout bête comme recette mais je crois bien que c'est comme çà que je préfère les truffes... Miam !

Encore un conseil, vous pouvez réaliser une écrasée de pommes de terre et topinambours (pour moitié/moitié), très bon aussi. Dans ce cas faites cuire les pommes de terre et les topinambours séparément. Utilisez cette purée pour un hachis parmentier au confit de canard... une tuerie !

 

Viens ensuite le fromage... Et oui là aussi on peut l'agrémenter (enfin c'est un bien faible mot) de truffe. Je vous propose de faire un brie truffé. Acheter une part d'un bon brie, de Meaux par exemple, fait à point. Coupez cette part dans l'épaisseur. Vous obtenez ainsi deux 'triangles' superposables.

Sur l'un d'eux, alignez des tranches fines de truffes en les faisant se superposer légèrement et de manière à recouvrir tout le morceau de brie. Replacez par dessus l'autre 'triangle'. Envelopper le tout dans un film alimentaire en prenant soin de bien le serrer. Laissez votre brie au frais deux jours au moins avant de le savourer avec une bonne tranche de pain de campagne.

Ah, voici enfin le dessert ! J'ai déjà eu l'occasion de manger dans un restaurant une crème brulée à la truffe. C'était étonnamment très bon, très délicat. Alors à mon tour, cette année, je me suis lancée dans un dessert truffé. Un riz au lait à la truffe, crémeux à souhait ! Et nous n'avons pas été déçus ... J'ai utilisé cette recette mais il y en a d'autres, à vous de tester !

Et bien je crois qu'il ne vous reste plus qu'à vous lancer !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

Il y a 1 commentaire

Ajouter votre commentaire